jeudi 20 octobre 2016

La communauté française d'El Salvador a perdu un de ses pères fondateurs

Pierre Cahen
Pierre Cahen était un homme discret, modeste, à l'écoute de tous et humble. Il avait toutes ces qualités parce qu'il avait connu des heures difficiles.

Pierre était arrivé au Salvador dans les années 1950. A cette époque, l'Amérique centrale était une terre lointaine, de découvertes dans une Amérique latine mythique mais tellement proche par son affection de la France. C'était l'époque de l'après-guerre. La reconstruction en Europe était indispensable. Elle l'était dans les esprits également. 

C'est bien pourquoi Pierre est venu au Salvador avec cet état d'esprit qui ne l'a jamais quitté: l'optimisme, la volonté de penser à demain, être pragmatique sans s'interdire de rêver. À cette époque, les Français d'El Salvador se comptaient sur les doigts d'une main. Ils devinrent des piliers : avec Pierre CAHEN, MM. Roberto KAHN, Pierre HOUDELOT, Philippe LAENNEC, Jean-Claude KAHN ont su favoriser l'éclosion d'une France au Salvador, présente dans tous les domaines. Sur le plan économique, chacun était un entrepreneur ou représentait une grande société française tel Philippe LAENNEC et Air France. Dans les domaines de la culture, ils ont tous soutenu des peintres et les initiatives artistiques longtemps portées par exemple par la peintre Licry BICARD et Janine JANOWSKI qui était la marraine de tant de peintres centraméricains dans les années 1970, 1980 et 1990 avec sa fameuse galerie El Laberinto. 

Lire la suite sur 
photojournalistique/sansalvador/


---------------------------------------------------------------------------------


 La comunidad francesa del Salvador perdió uno de sus padres fundadores

Pierre CAHEN era un hombre discreto, modesto, a la escucha de todos y humilde, tenía todas estas cualidades porque había conocido anteriormente horas muy difíciles.

Pierre llego al Salvador en los años 1950. En esta época, América Central era una tierra lejana, de descubrimiento para él, en una América Latina mítica pero tan cercana por su destacada afección para Francia. Era la época post guerra. La reconstrucción de Europa era indispensable. Lo fue en las mentes igualmente.

Es la razón por la cual, Pierre vino al Salvador, con este espíritu que nunca dejo de tener. Optimismo, la voluntad de pensar al mañana, ser pragmático sin prohibirse de los sueños. Se transformaron en pilares: con Pierre CAHEN, los Señores Roberto KAHN, Pierre HOUDELOT, Philippe LAENNEC, Jean-Claude KAHN, supieron favorecer la eclosión de Francia en el Salvador, presente en todos los rubros. En el plano económico, cada uno era un empresario o representaba una gran empresa francesa como el caso de Philippe Laennec con AIR FRANCE.

En el plano de la cultura, han sostenido pintores y iniciativas artísticas largamente desarolladas por , por ejemplo la pintora LICRY BICARD y Janine JANOWSKI quien fue la madrina de tantos pintores centro americanos en los años 1970,1980 y 1999 con su famosa galería El Laberinto.

(en frances)